avril 28, 2015

Jacqueline Richard

Jacqueline Richard

Du 16 juin au 30 juillet – à l’Espace W31
1,3 allées Franklin Roosevelt, Toulouse – Peinture

 

La finesse, la force, la grâce, la légèreté des toreros, le quasi « ballet » dans lequel il paraît si fragile, svelte, cambré à l’extrême et pourtant si droit, si vertical dans ses chansons, toujours à la limite d’un équilibre improbable, comme les danseurs, une puissance et précision de geste extraordinaire.

tags Posted by: tags mardi, avril 28th, 2015 tags tags


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.